Issue d’une famille appartenant à l’aristocratie anglaise, fille de Sir Joshua Kelley et de Lady Alice Waddilove O.B.E., Sylvia H. Waddilove naît en 1911 en Angleterre, dans le Yorkshire. La transformation, en 2011, de sa propriété de Villeneuve, Clos du Verger, en centre musical rend ainsi, cent ans plus tard, un bel hommage à sa générosité. A l’exemple de sa mère qui se consacre sans compter à diverses œuvres caritatives, notamment la Croix-Rouge britannique, Sylvia H. Waddilove encourage également des actions de mécénat et de bénévolat. Elle montre un profond attachement à la Suisse et à Villeneuve, en particulier, où elle séjourne pendant de nombreuses années. C’est ainsi que Sylvia H. Waddilove apporte un généreux soutien à des œuvres de bienfaisance en Suisse comme dans le monde entier sans jamais se départir, sa vie durant, d’un esprit de simplicité et de modestie qui sont la marque de son caractère. Mélomane, Sylvia H. Waddilove décide de donner, après son décès, à sa propriété à Villeneuve la vocation d’un lieu consacré à la promotion de la musique. Elle affecte ainsi une partie de son patrimoine à la constitution de la Fondation qui porte son nom dont le but est d’offrir à de jeunes musiciens de la région un cadre dédié au développement de leur art. Ce dessein trouve un remarquable aboutissement dans la création du Centre de musique Sylvia H. Waddilove, enchâssé dans l’écrin naturel d’exception que constitue la belle propriété du Clos du Verger.

 

Composition du Conseil de la Fondation Sylvia Waddilove

La Fondation est gérée par un Conseil de fondation composé des membres suivants :

 

  1. Olivier Rapin, président
  2. François Margot, vice-président
  3. Jacques Serex, membre
  4. Francis Gonzalez, membre
  5. Roxane Horisberger, membre
  6. Léonard Studer, membre et représentant de la Municipalité de Villeneuve